Home IMPACT MONTREAL Malgré les nouveaux ‘grilled cheese’s, nous sommes restés sur notre appétit

Malgré les nouveaux ‘grilled cheese’s, nous sommes restés sur notre appétit

L’Impact tentait de renouer avec la victoire en accueillant la visite du Révolution de la Nouvelle-Angleterre. Suite à une performance peu convaincante face au FC Cincinnati samedi dernier, le Bleu-Blanc-Noir avait l’occasion parfaite de se relancer en affrontant la pire défense du circuit Garber. Cependant, le Révolution n’avait toujours pas digéré la défaite de 3 à 0 subie face aux Montréalais plus tôt cette saison. L’équipe nouvellement dirigée par Bruce Arena souhaitait donc assurément venger ce revers humiliant.

XI partant de chaque équipe

Pour ce match, Rémi Garde décide de revenir avec son dispositif habituel, le 4-3-3. Saphir Taider retrouve son poste aux côtés de Samuel Piette et Shamit Shome en milieu de terrain. Quant à l’attaque, le trio composé de Mathieu Choinière, Maximiliano Urruti et Orji Okwonkwo a le mandat de terroriser la défense adverse. Une arme offensive redoutable est également à la disposition de l’entraîneur, puisque finalement, Ignacio Piatti est prêt à effectuer un retour au jeu après avoir raté les dix dernières rencontres.


Du côté du Revolution, Bruce Arena laisse tomber les schémas tactiques instaurés par son prédécesseur et emploie, pour la première fois de la saison, un dispositif en 4-1-4-1. En milieu de terrain, l’entraîneur américain réunit les deux milieux offensifs, Diego Fagundez, auteur de 9 buts et 10 passes décisives en 2018 et Carles Gil, son nouveau joueur désigné, avec Luis Caicedo en tant que sentinelle devant la défensive.

Déroulement de la rencontre

L’appui des partisans semble motiver les Montréalais, eux qui commencent la rencontre avec beaucoup plus d’énergie que la semaine dernière. À quelques reprises, Zachary Brault-Guillard, Shamit Shome et Orji Okwonkwo réussissent à alerter la défensive adverse dans le couloir droit. Vers la 16e minute de jeu, le Bleu-Blanc-Noir passe bien près de marquer le premier but dans ce match. Encore une fois, c’est le côté droit de l’Impact qui apporte du danger dans le dernier tiers offensif. Zachary Brault-Guillard passe vers Shamit Shome en profondeur, ce dernier remet par la suite en retrait à Maximiliano Urruti dans la surface de réparation. L’Argentin arme alors un tir puissant vers le filet de Matt Turner, mais le ballon fuit le cadre de peu.

L’Impact est clairement l’équipe la plus dominante en cette première demie. Toutefois, lorsque les hommes de Rémi Garde se créent des occasions de marquer, ils sont incapable de concrétiser leurs opportunités. Vers la 33e minute de jeu, Samuel Piette arrive à trouver Shamit Shome entre les milieux de terrains et les défenseurs du Révolution. Le Canadien remet alors dans le dos de la défense à Maximiliano Urruti qui tome seul face au gardien adverse. L’attaquant montréalais parvient à déjouer Matt Turner à l’aide d’un petit tir lobé, mais Jalil Anibaba revient juste à temps pour dégager le ballon et ainsi priver les locaux d’un but important.

Suite à cette occasion ratée du Bleu-Blanc-Noir, Bruce Arena en a assez et décide d’effectuer son premier changement du match. Malmené par Orji Okwonkwo durant les 35 premières minutes de jeu, Edgar Castillo laisse alors le couloir gauche de la défense à DeJuan Jones. Le défenseur américain fait sentir sa présence dès son entrée dans la rencontre. Après avoir traversé la moitié du terrain, il utilise sa vitesse pour déborder Zakaria Diallo sur la ligne de touche. DeJuan Jones file donc seul vers le but d’Evan Bush. Toutefois, le portier montréalais défie le défenseur adverse en effectuant une sortie très bien calculée. Couvrant l’angle de tir à la perfection, le gardien américain n’a aucun mal à effectuer l’arrêt, permettant ainsi à l’Impact de regagner les vestiaires avec une égalité de 0 à 0.

Les hommes de Rémi Garde peinent à retrouver leur rythme et leurs automatismes en début de deuxième demie. Le Révolution en profite donc pour inquiéter la défensive montréalaise à quelques reprises. Toutefois, outre un arrêt important d’Evan Bush face à Carles Gil, les visiteurs n’arrivent pas à compléter leurs occasions de marquer, ne parvenant même pas à cadrer leurs tirs. Du côté du Bleu-Blanc-Noir, les joueurs semblent beaucoup plus amorphes qu’en première demie. Ils sont incapables d’orchestrer des attaques dangereuses ou de déstabiliser le bloc défensif du Revolution. Le onze montréalais doit donc finalement se contenter d’un match nul, et d’uniquement un point au classement.

Seul côté positif dans cette deuxième mi-temps ; l’entrée d’Ignacio Piatti à la 65e minute. Suite à deux mois d’absence, l’Argentin a reçu une ovation monstre de la part des partisans. Même si notre maestro n’a su faire la différence et donner un second souffle à l’attaque montréalaise, son retour au jeu a rapidement inspiré un vent de confiance chez les fans.

Prochaine rencontre du Bleu-Blanc-Noir

Malgré l’avantage du terrain, l’Impact n’a pas su dicter le ton du match face à la pire défensive de la MLS, un problème récurrent lors des matchs au stade Saputo cette saison. Les problèmes offensifs des Montréalais commencent à devenir inquiétants, mais heureusement, le retour au jeu d’Ignacio Piatti devrait pouvoir jouer un rôle clé dans ce secteur. Défensivement, les hommes de Rémi Garde ont encore une fois trouvé le moyen de limiter les chances de marquer des visiteurs, permettant ainsi à Evan Bush d’enregistrer son sixième blanchissage de l’année.

L’Impact visitera, vendredi soir, la meilleure équipe en MLS cette saison, le LAFC. Ce ne sera pas un match facile pour le onze montréalais, car un élément primordial aux succès de l’équipe manquera à l’appel. Samuel Piette, suspendu en raison d’une accumulation de cartons jaunes, ne pourra faire partie de l’alignement. Les hommes de Rémi Garde devront absolument trouver un moyen de freiner Carlos Vela. Le Mexicain connaît une saison du tonnerre avec 14 buts et 7 passes décisives en seulement 14 rencontres. Le Bleu-Blanc-Noir sera donc confronté à un défi de taille, mais cette équipe a su nous démontrer dans le passé, qu’elle excellait dans l’adversité. Pour savoir comment répondront les Montréalais, c’est un rendez-vous, vendredi prochain à 22h30 sur les ondes de TVA Sports. 

Cedrick Gervais
Chroniqueur au @kanfootballclub, Compte Twitter @ImfcSupporter

Must Read

Evan Bush de l’Impact de Montréal va régler son pari

Evan Bush de l'Impact de Montréal va régler son pari Arsenal contre Chelsea FC au Pub Burgundy Lion le mercredi 19 juin...

Le Symposium de l’espoir au profit des trois hôpitaux pour enfants de Montréal

C’est au Soccerplexe Catalogna de Lachine, les 10 et 11 août prochains, dans le cadre du WEEK-END DE L’ESPOIR, que plus de...

Saphir Taider délivre le Bleu-Blanc-Noir

Disputant un troisième match consécutif au stade Saputo en seulement huit jours, l'Impact concluait une séquence cruciale de son calendrier. Suite à...

Une victoire bien méritée

Suite à un début de saison où l’Impact a disputé onze de ses quinze premiers matchs à l’extérieur, le Bleu-Blanc-Noir retrouvait finalement...

PREMIUM SOCCER : La nouvelle destination à Montréal pour les amoureux du soccer!

C’est le 25 mai que la boutique Premium Soccer a célèbré son ouverture officielle. Située au 7135 Route Transcanadienne à Saint-Laurent, l’espace est entièrement...