Home IMPACT MONTREAL Mission accomplie

Mission accomplie

Le Bleu-Blanc-Noir disputait sa dernière rencontre sur la route avant de revenir à Montréal. Les hommes de Rémi Garde souhaitaient confirmer et répéter la belle prestation défensive offerte à New-York avant de retrouver ces partisans au stade Saputo. L’Impact affrontait l’une des équipes de l’heure en MLS, DC United, deuxième de la conférence Est qui connait un excellent début de saison. Toutefois, les hommes de Ben Olsen viennent tout juste de perdre un premier match à domicile face au LAFC sur le score sans appel de 0-4. Un sentiment de vengeance risque de motiver le onze montréalais qui souhaite assurément riposter à la cinglante défaite de 5 à 0 subie au Audi Field l’été dernier, ce revers avait pratiquement éliminé les chances de voir l’Impact faire les séries éliminatoires en 2018.

XI partant de chaque côté

Puisque l’Impact joue un deuxième match en quatre jours, Rémi Garde amène quelques changements à son effectif, laissant plusieurs partants de côté. Pour la première fois de la saison, on retrouve un trio d’attaquants entièrement issu de l’académie, Mathieu Choinière, Anthony Jackson-Hamel et Clément Bayiha qui obtiennent les clés de l’offensive montréalaise. De plus, Shamit Shome remplace Micheal Azira aux côtés de Samuel Piette et Saphir Taider, alors que Zachary Brault-Guillard prend la place de Bacary Sagna comme défenseur droit.

Tout comme l’Impact avec la blessure d’Ignacio Piatti, DC United est privé de son joueur étoile pour ce match. Wayne Rooney est suspendu en raison de son carton rouge obtenu dans la défaite samedi dernier. C’est donc Ulises Segura qui remplace l’Anglais au poste d’attaquant, ce dernier est placé devant un milieu de terrain composé de Russel Canouse, Junior Moreno, et du maestro Argentin, Luciano Acosta.

Déroulement de la rencontre

Dès le début de la partie, le plan de match du onze montréalais semble bien clair. L’Impact crée un bloc très compact afin de couper les lignes de passes et de limiter les espaces disponibles en zone défensive. Malgré le fait que quatre nouveaux joueurs obtiennent leur premier départ cette saison, il n’y a aucune hésitation dans le jeu de l’Impact et la stratégie est respectée à la lettre. Le Bleu-Blanc-Noir est solide et empêche ainsi les occasions de marquer des locaux.

Contrairement à la semaine dernière, les hommes de Rémi Garde sont en mesure de bien distribuer le ballon, contrôlant d’ailleurs le rythme de la partie durant la majorité de la première demie. Toutefois, balle au pied, les Montréalais sont plutôt conservateurs et disciplinés, ils n’hésitent pas à jouer vers l’arrière lorsque la pression devient trop forte. À quelques occasions, ils ont l’opportunité d’aller vers l’avant, utilisant les espaces libres laissés sur les ailes, mais en vain. l’Impact, tout comme DC United, est incapable d’obtenir une chance de marquer durant ces quarante-cinq premières minutes.

Au retour des vestiaires, le Bleu-Blanc-Noir reprend là où il a laissé, des joueurs constamment bien positionnés défensivement, alors qu’offensivement, on voit une plus grande envie d’attaquer le filet. En l’espace de quelques minutes, l’Impact obtient ses deux premières occasions de menacer le but défendu par Bill Hamid. Dans un premier temps, Samuel Piette récupère un tir bloqué par la défense adverse et tente sa chance de loin. Son tir est puissant, mais malheureusement pour le Québécois, le ballon passe par-dessus le cadre.

Par la suite, Shamit Shome reçoit une passe en milieu de terrain. Ce dernier effectue un contrôle orienté avant de pousser plus loin vers Clément Bayiha. L’ex-académicien redirige vers Zachary Brault-Guillard qui prend de vitesse son couvreur sur l’aile droite. L’international Canadien fonce directement vers le but adverse et obtient une chance de qualité de donner l’avance aux Montréalais, mais Bill Hamid effectue un arrêt important.

Les hommes de Ben Olsen essaient d’accentuer la pression effectuée sur la défensive montréalaise, mais sans succès, l’Impact joue avec confiance et ne concède aucun tir dangereux à son adversaire. À deux reprises, Luciano Acosta tente sa chance vers le filet d’Evan Bush, mais ses tirs ratent la cible. Alors qu’on semble se diriger vers un blanchissage de chaque côté, les deux équipes obtiennent, durant les arrêts de jeu, une dernière chance de remporter ce match.

Du côté de l’Impact, Harry Novillo est incapable de rediriger correctement le centre de Clément Bayiha, lui qui, à l’aide d’une belle manœuvre, s’est créé de l’espace sur son défenseur. Tandis que du côté du DC United, l’ancien du Bleu-Blanc-Noir, Quincy Amarikwa, récupère un ballon perdu dans la surface de réparation avant d’y aller d’une bicyclette. Heureusement pour le onze montréalais, le tir de l’Américain passe tout juste à côté du but.

Match d’ouverture au stade Saputo

Le Bleu-Blanc-Noir termine son voyage sur les terrains adverses de manière convaincante. Mené par ses piliers et plusieurs jeunes joueurs, l’Impact a exécuté son plan de match à la perfection, privant d’ailleurs le DC United d’obtenir un tir cadré. Nos québécois ont réellement su saisir leur chance dans cette rencontre, ils ont prouvés à l’entraîneur qu’ils sont capables de jouer des minutes importantes cette saison.
C’est donc une mission accomplie pour les hommes de Rémi Garde qui obtiennent déjà un huitième point à l’étranger, soit seulement trois de moins que leur total obtenu en 2018.

Suite à six rencontres à l’extérieur, les joueurs et le personnel d’entraîneurs seront heureux de retrouver leurs partisans au stade Saputo. Pour son match d’ouverture, l’Impact recevra la visite de la meilleure équipe de l’association de l’Est, le Crew de Columbus. L’équipe maintenant dirigé par Caleb Porter, ancien entraîneur des Timbers de Portland, compte trois joueurs clés dans son effectif, le milieu de terrain Argentin, Federico Higuaín, l’attaquant Gyasi Zardes, et sans oublier Zach Steffen, l’un des meilleurs gardiens en MLS. Columbus, qui a évité le déménagement à Austin l’été dernier, connait un excellent début de saison avec seulement une défaite en six rencontres. Une ambiance complètement folle est à prévoir pour ce premier match à domicile. D’ailleurs, il reste toujours des billets disponibles pour les intéressés, c’est un rendez-vous à ne pas manquer, samedi à 13h au stade Saputo ou sur les ondes de TVA Sports.

Cedrick Gervais
Chroniqueur au @kanfootballclub, Compte Twitter @ImfcSupporter

Must Read

Evan Bush de l’Impact de Montréal va régler son pari

Evan Bush de l'Impact de Montréal va régler son pari Arsenal contre Chelsea FC au Pub Burgundy Lion le mercredi 19 juin...

Le Symposium de l’espoir au profit des trois hôpitaux pour enfants de Montréal

C’est au Soccerplexe Catalogna de Lachine, les 10 et 11 août prochains, dans le cadre du WEEK-END DE L’ESPOIR, que plus de...

Saphir Taider délivre le Bleu-Blanc-Noir

Disputant un troisième match consécutif au stade Saputo en seulement huit jours, l'Impact concluait une séquence cruciale de son calendrier. Suite à...

Une victoire bien méritée

Suite à un début de saison où l’Impact a disputé onze de ses quinze premiers matchs à l’extérieur, le Bleu-Blanc-Noir retrouvait finalement...

PREMIUM SOCCER : La nouvelle destination à Montréal pour les amoureux du soccer!

C’est le 25 mai que la boutique Premium Soccer a célèbré son ouverture officielle. Située au 7135 Route Transcanadienne à Saint-Laurent, l’espace est entièrement...