Quelle formation pour IMFC? Épisode 2.0

Avec le retour au jeu de Piatti et l'arrivée de Lappalainen, Rémi Garde doit remanier ses cartes pour retrouver le chemin de la victoire. Les fans montréalais ont déjà eu un aperçu mercredi dernier face à York du schéma à venir.

355
Via Freepik

Avec le retour au jeu de Piatti et l’arrivée de Lappalainen, Rémi Garde doit remanier ses cartes pour retrouver le chemin de la victoire. Les fans montréalais ont déjà eu un aperçu mercredi dernier face à York du schéma à venir.

Il semblerait que l’entraîneur de l’Impact de Montréal opte pour le 4-4-2 qui se joue de la manière d’un 4-2-3-1. Du côté de la défense, il n’y aura pas de surprises d’ici le reste de la saison: Sagna et Brault-Guillard se partageront le couloir droit tandis que Raitala, Camacho, Cabrera et Diallo auront des minutes dans l’axe de la défense. À gauche ce sera bien évidemment Lovitz qui accumulera du temps de jeu d’ici la fin de la saison.

Du côté du milieu de terrain, nous devrions retrouver Taider et Piette dans leurs rôles respectifs de relayeur et de sentinelle. Dans l’aile droite, Okwonkwo devrait être titularisé pour ses très bonnes performances lors des derniers matchs. Puis à gauche, la nouvelle acquisition Lassi Lappalainen semble être le candidat parfait pour ce poste.

Pour finir, le duo d’attaquants semble être parti pour être argentin. Le retour de Piatti dans l’alignement de départ pourrait être bénéfique pour Urruti. La complicité entre les deux joueurs pourraient enfin faire débloquer notre archer. Bien évidemment, Jackson-Hamel aura à plusieurs reprises des minutes pour se faire valoir.

Image

Parlons tactique:

Dans cette formation, Samuel Piette aura un rôle similaire à celui d’un 3-4-3. Il devra participer au jeu en se rendant disponible au centre, car il n’a aucun relayeur devant lui pour faire le travail. Pour Taider, il devra reproduire sa performance du match face à York, car il était à la fois impliqué défensivement, mais aussi disponible dans le dernier tiers pour faire vivre le cuire.

Okwonkwo aura tout l’espace qu’il a besoin pour s’exprimer adéquatement. Il est rapide, physique et a une bonne vision du jeu. Cette position d’ailier très proche de la ligne de touche est parfaite pour lui. De l’autre côté, Lappalainen semble avoir le profil parfait pour jouer en tant qu’ailier dans ce 4-4-2. Il se dit rapide, bon avec le ballon et est conscient de son rôle sur les phases défensives. S’il s’adapte bien, il fera des ravages.

Le plus intéressant de cette formation, c’est le duo d’attaquants. La combinaison Piatti-Urruti semble être très complémentaire. Piatti aime être très libre sur le terrain quand à Urruti , il est très discipliné. Piatti aime toucher au ballon et le garder pour lui, cela amène les défenseurs adverses à se concentrer sur lui. Par ce fait même, Urruti bénéficiera des espaces crées par notre numéro 10.

En bref, ce schéma tactique semble avoir un bel avenir pour le Bleu-blanc-noir. Nos meilleurs joueurs semblent trouver leur place dans le 11. À voir au Stade Saputo dès samedi face à Philadelphie.