Une première de rêve pour Lassi Lappalainen

427

Suite à une séquence de quatre défaites en MLS, les hommes de Rémi Garde souhaitaient bâtir sur leur victoire en Championnat canadien pour terminer la saison de bonne façon. Le retour de Nacho Piatti ainsi que l’arrivée de Lassi Lappalainen ajoutaient à la confiance acquise face à York 9 mercredi dernier. Toutefois, rien pour aider les Montréalais, l’Impact affrontait la meilleure équipe dans la Conférence est, l’Union de Philadelphie.

Revivons ce match complètement fou

Dès la quatrième minute de jeu, Lassi Lappalainen nous démontre tout son talent et du même coup, gagne le cœur de tous les partisans présent au stade Saputo. Suite à une excellente montée de Zachary Brault-Guillard dans le couloir droit, le Finlandais utilise sa vitesse pour faire un appel dans le dos de la défensive adverse. La passe de son coéquipier est tout simplement parfaite, et d’une seule touche, Lassi Lappalainen réussi à contourner André Blake avant de marquer son premier but dans un filet désert.

Le Bleu-Blanc-Noir laisse ensuite la majorité de la possession aux visiteurs qui se font dangereux. Les hommes de Jim Curtin bourdonnent autour du filet d’Evan Bush à quelques reprises, mais le gardien américain ne laisse absolument rien passer. Coup après coup, il frustre Alejandro Bedoya sur corner, avant de réserver le même sort a Kacper Przybylko à bout portant dans la surface de réparation. Solide, Evan Bush permet ainsi à l’Impact de conserver son avance d’un but.

Le onze montréalais décide alors de récompenser leur gardien du but. Lors d’une contre-attaque, Ignacio Piatti aperçoit Orji Okwonkwo qui arrive à toute vitesse sur le flanc droit. Il remet donc le ballon à son coéquipier à l’entrée de la surface de réparation. Le Nigérian n’hésite pas une seule seconde et décoche un missile dans la lucarne droite pour doubler l’avance des siens.

Au retour des vestiaires, les hommes de Rémi Garde reprennent où ils avaient laissé en première demie. Après seulement 20 secondes de jeu, Lassi Lappalainen récidive avec un deuxième but dans ce match. Il intercepte une passe avant d’envoyer vers Nacho Piatti qui se moque du dernier défenseur présent. L’Argentin laisse ensuite le ballon au nouveau venu qui décampe vers le filet adverse. Lassi Lappalainen ne rate pas une telle occasion et place précisément son tir au poteau opposé, ne donnant ainsi aucune chance à André Blake d’effectuer l’arrêt.

Le Bleu-Blanc-Noir continue de concéder la majorité de la possession, mais contrairement à la première demie, la défensive montréalaise limite les occasions de marquer des visiteurs. Lors d’un corner en faveur de Philadelphie, c’est étrangement l’Impact qui menace. Suite au dégagement de Zakaria Diallo, Maximiliano Urruti y va d’un contrôle de la poitrine avant de lancer Orji Okwonkwo en échappée. L’ailier droit traverse le terrain en quelques instants et se retrouve alors seul face à André Blake qu’il déjoue d’un tir dans le bas du filet.

Mon Saputo d’or : Lassi Lappalainen

Plusieurs joueurs auraient mérité le titre de Saputo d’or dans ce match, mais mon choix s’arrête sur le petit nouveau, Lassi Lappalainen. Tout juste arrivé de Finlande, l’ailier gauche a profité que d’une seule semaine d’entraînement avec sa nouvelle équipe. Pourtant, une fois sur le terrain, il avait l’air de faire partie de ce club depuis des lustres.

Dans un nouveau dispositif plus offensif, le Finlandais a réussi à utiliser ses atouts pour créer du danger en attaque. Très rapide, Lappalainen est parvenu, à plusieurs reprises, à déborder son couvreur de vitesse et c’est d’ailleurs ce qui lui a permis d’inscrire ses deux buts dans ce match. De plus, il est énormément technique, il arrive donc à dribbler ses adversaires lorsque ses options sont limitées. Employé comme milieu, et non comme ailier, il a été très consciencieux de son jeu défensif, il n’hésitait pas à venir prendre la place de Daniel Lovitz lorsque celui-ci montait. Une première performance rêvée pour Lassi Lappalainen qui termine le match avec deux buts, une passe clé, sept ballons récupérés et deux dribbles réussis en 82 minutes de jeu.

Prochaine rencontre du Bleu-Blanc-Noir

L’Impact pourra concrétiser sa belle performance en affrontant l’une des pires équipes du circuit Garber samedi prochain. En effet, le Rapids du Colorado se retrouve en 23e position dans la MLS avec un maigre total de cinq victoires en 22 rencontres. Les hommes de Rémi Garde devront avoir Kei Kamara à l’œil, lui qui connaît toujours énormément de succès face aux Montréalais. Vous ne voulez surtout pas manquer ce duel qui se déroulera samedi prochain à 21h sur les ondes de TVA Sports.