Home KAN FOOTBALL CLUB Une prestation décevante du onze montréalais

Une prestation décevante du onze montréalais

L’Impact tentait de remporter une deuxième victoire consécutive pour la première fois cette saison. Pour cette occasion, les Montréalais affrontaient la cinquième meilleure équipe dans la conférence de l’Est, l’Union de Philadelphie. Le Bleu-Blanc-Noir a connu énormément de succès au Talen Energy Stadium ces derniers temps, demeurant invaincu dans ses cinq derniers duels en Pennsylvanie.

XI partant de chaque côté

Du côté de l’Impact, Rémi Garde n’apporte aucun changement à la formation déployée lors du match d’ouverture au stade Saputo. Toujours incommodé par sa blessure au genou, Ignacio Piatti doit s’absenter pour une cinquième rencontre de suite. De plus, Omar Browne, la nouvelle acquisition du Bleu-Blanc-Noir, est indisponible pour affronter l’Union, car il n’a toujours pas reçu son visa.

Du côté de l’Union, Jim Curtin effectue quelques changements au XI partant utilisé la semaine dernière. Le défenseur central, Auston Trusty, a écopé d’un carton rouge dans la défaite contre le LA Galaxy. C’est donc Aurélien Collin qui obtient son premier départ cette saison. De plus, Marco Fabian, blessé à la cheville, doit déclarer forfait pour cette rencontre, il est donc remplacé par le milieu droit brésilien Ilsinho.

Déroulement du match

En début de rencontre, les hommes de Rémi Garde semblent plutôt nonchalants et manquent péniblement de combativité dans leurs duels. La pression exercée par l’Union crée beaucoup de difficultés à la défensive montréalaise et empêche l’Impact de quitter son territoire à plusieurs reprises. À la 14e minute de jeu, Daniel Lovitz est victime d’une bourde défensive énorme. Souhaitant remettre à son coéquipier en retrait, l’Américain passe directement le ballon à son adversaire. Corey Burke en demandait pas tant, et il en profite pour armer un tir de loin qui trompe la vigilance d’Evan Bush.

Suite à ce but, l’Impact commence à jouer avec plus d’intensité, réussissant à créer quelques occasions de marquer. Le Bleu-Blanc-Noir orchestre un très beau jeu de passe qui permet à Saphir Taider d’obtenir une chance en or, mais l’Algérien est incapable de toucher la cible. Quelques minutes plus tard, suite à une belle manœuvre individuelle pour se défaire de son couvreur, Harry Novillo parvient presque à niveler la marque, mais son tir est arrêté par Andre Blake.

Alors que le onze montréalais se dirige vers la mi-temps avec un retard d’un seul but, l’Union frappe à nouveau. Lors d’un corner, Zakaria Diallo commet une faute dans la surface de réparation, donnant ainsi un tir de pénalité aux locaux. Le nouveau milieu de terrain, Jamiro Monteiro, ne rate pas une telle chance et donne du même coup, une avance de deux buts à Philadelphie. Ce but complique grandement la tâche des Montréalais, puisqu’ils ont seulement marqués un but dans leurs trois derniers matchs.

Au début du deuxième engagement, on sent la volonté des hommes de Rémi Garde à revenir dans cette rencontre. Malheureusement, l’Impact n’arrive pas à alerter de façon dangereuse la défense adverse. À la 56e minute de jeu, suite à une belle séquence de possession, l’Union marque un troisième but en autant de tirs cadrés. Après avoir vu son coéquipier Corey Burke rater son deuxième but du match, Alejandro Bedoya profite d’un filet désert pour accentuer la marque à 3-0.

Ce but semble assommer les Montréalais, alors qu’ils sont incapables de tester le gardien Matt Freese, venu en renfort à Andre Blake, blessé à la 50e minute. Suite à son entrée dans le match, le Bleu-Blanc-Noir n’arrive pas à diriger un seul tir vers le filet défendu par le gardien américain. Dans les derniers instants du match, malgré une avance de trois buts, Kai Wagner décide de tacler dangereusement Mathieu Choinière. Suite à la révision vidéo, le défenseur allemand écope d’un carton rouge bien mérité pour son geste complètement inutile.

Prochaine rencontre de l’Impact

L’Union a su être opportuniste et profiter de ses chances, marquant à chaque occasion où les joueurs de Jim Curtin ont dirigé un tir vers le filet d’Evan Bush. Quant au Bleu-Blanc-Noir, les joueurs montréalais n’ont pu offrir une opposition de taille durant l’entièreté de la partie. L’équipe a, encore une fois, manqué de créativité en offensive, et défensivement, plusieurs erreurs individuelles ont causé la perte de l’Impact dans ce match.

Les hommes de Rémi Garde devront rapidement oublier cette défaite et se remettre au boulot, puisqu’ils affrontent le Revolution de la Nouvelle-Angleterre dès mercredi soir. Les hommes de Brad Friedel connaissent quelques difficultés cette saison, mais l’émergence du nouveau milieu de terrain, Carles Gil, donne un regain de vie à cette équipe. L’Impact devra rebondir, car le Revolution accuse seulement un retard de quatre points sur le Bleu-Blanc-Noir dans la conférence Est. C’est donc un duel à ne pas manquer, mercredi 19h30, sur les ondes de TVA Sports.

Cedrick Gervais
Chroniqueur au @kanfootballclub, Compte Twitter @ImfcSupporter

Must Read

Malgré les nouveaux ‘grilled cheese’s, nous sommes restés sur notre appétit

L’Impact tentait de renouer avec la victoire en accueillant la visite du Révolution de la Nouvelle-Angleterre. Suite à une performance peu convaincante...

L’engouement de Montréal pour Ronaldinho

Le comité organisateur du Match des Légendes du soccer – Montréal 2019 annonce que près de 6000 billets ont trouvé preneurs pour le convoité...

Une rencontre en deux temps

Suite à une victoire face au Red Bulls mercredi, les hommes de Rémi Garde avaient la chance de retrouver le stade Saputo...

Soirée de premières pour les Montréalais

Les hommes de Rémi Garde souhaitaient assurément faire oublier la piètre performance offerte face au NYCFC. Cependant, ce n’est pas une tâche...

Le réveil d’un géant : Mode d’emploi pour l’Impact

Une collaboration spéciale de Mehdi Saher L’Ajax d’Amsterdam a cruellement vécu la fin de son épopée européenne....