Du talent dans notre championnat universitaire québécois de soccer

431

La saison de soccer universitaire masculine s’est terminée à Ottawa il y a quelques jours. Les Carabins de l’Université de Montréal l’ont emporté aux penaltys face aux Ravens de Carleton. Pour une troisième année consécutive, la coupe revient au Québec.

Dans notre championnat provincial, la compétition a été très intéressante à suivre autant pour sa qualité que pour son suspens. Seulement trois petits points séparaient les Carabins de l’Université de Montréal champion, aux troisièmes, les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières. En attendant le draft de la Première Ligue Canadienne en janvier 2022, voici le portrait de 5 joueurs RSEQ  qui ont les qualités requises pour réussir au niveau professionnel.

Guy-Frank Essomé Penda (Montréal)

Photo: USports

Après une belle saison en PLSQ avec l’AS Blainville, Penda a confirmé sa bonne forme lors du championnat québécois universitaire. L’attaquant de 26 ans a marqué 7 buts en 10 rencontres permettant ainsi aux Carabins de décrocher un billet pour le championnat canadien. Offensivement, Penda peut jouer dans différents rôles. Il est rapide, costaud et comprends bien le jeu, ce qui lui permet d’être dangereux dans l’axe tout comme dans une position excentrée. Ses appuis bas et sa carrure rappellent l’attaquant d’Atlanta, Josef Martinez. Vu sa maturité, son expérience et sa forme du moment, Penda serait un très bon choix pour n’importe quelle équipe de CPL. À noter qu’il a reçu le prix d’athlète canadien de soccer par excellence de la saison 2021.

Guillaume Pianelli (UQTR)

Photo: Néo UQTR

Formé au SC Bastia (France), le taureau corse a été dominant défensivement. Véritable rempart du Celtix en PLSQ et des Patriotes, Pianelli n’a plus rien à prouver. Autoritaire dans ses interventions, le défenseur corse de 23 ans ne laisse pratiquement rien à ses adversaires. Outre ses aptitudes défensives, il possède également une bonne relance qui permet à son équipe de ressortir de l’arrière même sous pression. Avec son 1m90, Pianelli est une arme redoutable sur balle arrêtée. À l’image de Sow et Metusala, Guillaume Pianelli pourrait être très utile au niveau professionnel.

Heikel Jarras (Laval)

Photo: Rouge et Or

Le milieu offensif a été formé à l’Académie de l’Impact de Montréal, Jarras a joué 500 minutes avec le FC Montréal en USL. Auteur de 6 buts et 4 passes décisives, Heikel Jarras a été l’homme fort du Rouge et Or en 2021. Doué techniquement, agile et percutant, le milieu offensif a tout pour déséquilibrer un bloc adverse. À 25 ans, Jarras semble prêt pour retrouver une expérience professionnelle. À la sortie du banc ou comme titulaire, ses qualités et son profil seraient un grand plus pour les équipes ayant manqué les playoffs cette saison.

Mohammad Reza Nafar (Concordia)

Photo: League One Ontario

Nafar est le joueur le plus décisif du championnat RSEQ en 2021. Avec ses 7 buts et 4 passes, il a guidé Concordia en séries éliminatoires. Le protégé de Greg Sutton est bien connu de l’Ontario, car il a été sélectionné sur le All-Time Best XI de la League 1 Ontario, championnat semi-professionnel de la province. Véritable électron libre, Nafar s’est amusé dans le 4-4-2 losange concocté par son entraineur. Disponible pour ses coéquipiers, il est juste techniquement et prend généralement les bonnes décisions dans le jeu. Après seulement une saison universitaire, je le vois déjà passer au niveau supérieur dès 2022.

Anthony Phelps (Concordia)

Photo: Concordia Stingers

Le moins connu du public québécois, mais non le moindre, Anthony Phelps a été élu recrue de l’année. Le jeune milieu de terrain a eu un impact immédiat au sein des Stingers. Présent un peu plus tôt au camp de HFX Wanderers, Phelps pourrait être un choix facile pour le club dans cette édition de la draft. Après une grosse saison au Québec, je ne serai pas surpris de le voir signer un contrat chez lui en Nouvelle-Écosse. Doté d’un gros volume de jeu, Phelps peut-être utilisé dans différents rôles en CPL. Sans aucun doute un joueur à suivre.

Des Québécois dans d’autres provinces

En dehors du championnat RSEQ, quelques québécois ont connu de bons moments. Le latéral et produit de l’Académie de l’Impact, Raphael Garcia, connait une très bonne saison avec Carleton. Il retrouve la confiance qu’il avait perdue lors de sa dernière année passée avec Valour. Garcia fait parti du XI de l’année canadien. Tout à l’Ouest, Tristan Nkoghe a été très important pour UBC. Sans ses 6 buts et son apport offensif, la formation installée à Vancouver ne se serait pas qualifiée pour le Championnat canadien. 

Le repêchage aura lieu au mois de janvier 2022. 

Facebook Comments Box