Le parcours en Ligue des champions se poursuit

0
313
Crédit : Impact de Montréal

Le suspens était à son maximum pour cette rencontre alors que le Bleu-Blanc-Noir pouvait assurer sa qualification en quarts de finale de la Ligue des champions Concacaf. Un match nul de 2 à 2 à l’étranger était un excellent résultat pour la troupe montréalaise lors du premier duel. Toutefois, la façon dont l’Impact avait encaissé deux buts en fin de partie avait inquiété certains partisans. La table était donc mise pour un match retour très intense dans lequel chaque petite erreur pourrait sceller l’issu de cette série.

Résumé du match

Dès la première minute du match, l’Impact passe bien près de prendre les devants. La pression effectuée par le bloc montréalais oblige David Guzman, lui qui avait créé un revirement coûteux lors du match aller, a raté sa passe, permettant ainsi à Bojan d’obtenir une chance en or de marquer le premier but. Cependant, le gardien Aaron Cruz calcule bien sa sortie et vient empêcher l’attaquant espagnol de compter un but très important.

Suite à cet arrêt, les joueurs de Saprissa obtiennent à leur tour une excellente opportunité d’ouvrir la marque, mais ils doivent se buter à un Clément Diop intraitable. L’ancien de l’Impact, Johan Venegas, vient semer la confusion en effectuant une passe parfaite dans le dos de la défense du Bleu-Blanc-Noir. Marvin Angulo récupère alors le ballon dans la zone de réparation et tente d’envoyer vers son coéquipier sur la gauche. Complètement seul, Christian Bolanos est défié par Clément Diop qui réalise un arrêt clé.

https://matchcenter.mlssoccer.com/matchcenter/2020-02-26-montreal-impact-vs-deportivo-saprissa/details/video/222227

Tout au long de la première demie, on semble assister à un match d’échec longuement planifié par Thierry Henry et Walter Centeno. Étonnament, l’Impact laisse encore les Costaricains contrôler la majorité du jeu, sans toutefois accorder des occasions dangereuses aux visiteurs. La défensive montréalaise tient très bien le coup, laissant Saprissa cadrer un seul tir lors des 45 premières minutes.

Alors qu’on file vers la mi-temps, Zachary Brault-Guillard prend tout le monde par surprise dans son couloir droit. Il déborde son premier couvreur de vitesse avant de servir un crochet dévastateur au deuxième joueur sur son chemin. Après une excellente course, le défenseur envoie vers Romell Quioto qui attaque la surface de réparation en pleine accélération. Le Hondurien aperçoit alors Shamit Shome laissé tout à fait seul au point de pénalité, mais le milieu de terrain de l’Impact est incapable de déjouer le gardien Aaron Cruz qui effectue un arrêt crucial pour son équipe.

https://matchcenter.mlssoccer.com/matchcenter/2020-02-26-montreal-impact-vs-deportivo-saprissa/details/video/222228

Au retour des vestiaires, on remarque immédiatement que les hommes de Thierry Henry veulent s’assurer de bien défendre avant même de penser aller vers l’avant. La défensive montréalaise est tout simplement impénétrable, gagnant la grande majorité des duels aériens dans sa surface de réparation. Le bloc défensif, profondément installé dans sa propre demie, ne laisse aucune chance à Saprissa d’orchestrer des attaques dangereuses.

Vers la 66e minute de jeu, Saphir Taider fait finalement son entrée dans le match. Sa présence en milieu de terrain se fait rapidement remarquée alors que le Bleu-Blanc-Noir reprend la possession du ballon beaucoup plus aisément. Quelques minutes plus tard, une impression de déjà vu surgit dans la tête de milliers de partisans présents au stade, alors que Shamit Shome, comme l’avait fait Callum Mallace cinq ans plus tôt, envoie une bombe dans le couloir gauche. En pleine course, Romell Quioto, se donnant des airs de Cameron Porter, amortit la passe de son coéquipier avec la poitrine, mais il est malheureusement incapable d’armer un tir par la suite. Une séquence qui a assurément fait rêver plusieurs supporteurs.

Lors des quinze dernières minutes, les hommes de Walter Centeno tentent par tous les moyens d’inscrire ce but qui les qualifierait pour la prochaine ronde, mais l’Impact est solide défensivement et ne donne rien à son adversaire. Malgré ça, les minutes semblent durer des heures et les partisans attendent impatiemment le coup de sifflet final. Vers la 89e minute de jeu, Mariano Torres pense bel et bien gâcher la fête en décochant un missile de l’extérieur de la surface de réparation, mais Clément Diop, encore une fois, réalise un arrêt extraordinaire pour préserver l’égalité. Les Montréalais tiennent bon et se qualifient pour les quarts de finale de la Ligue des champions Concacaf.

Joueur du match chez l’Impact

Crédit : Impact de Montréal

La défensive au grand complet ainsi que Clément Diop, lui qui a réalisé deux arrêts très importants, auraient mérité le titre de joueur du match. Toutefois, mon choix se tourne vers Zachary Brault-Guillard, le défenseur droit a connu une excellente rencontre. Défensivement, il a très bien fait, gagnant plusieurs duels aériens et bloquant un tir très dangereux en début de deuxième demie. Il semblait en meilleure forme physique que la semaine dernière, lui qui a su utiliser sa grande vitesse pour déborder ses adversaires à maintes occasions. Offensivement, il s’est mis à la disposition de ses coéquipiers à de nombreuses reprises. D’ailleurs, il est à l’origine de la meilleure chance de l’Impact dans ce match, lui qui a fait une montée spectaculaire après avoir déjoué deux joueurs costaricains.

Prochaine rencontre : Impact vs Revolution

L’Impact débutera sa saison en MLS samedi après-midi en affrontant le Révolution de la Nouvelle-Angleterre au stade Olympique. L’équipe dirigée par Bruce Arena ne sera pas à négliger cette saison, elle, qui vient d’ajouter l’attaquant polonais Adam Buksa à des joueurs très offensifs tels que Carles Gil, Gustavo Bou et Diego Fagundez. Vous ne voulez absolument pas manquer la première rencontre MLS de vos favoris en 2020, c’est un rendez-vous samedi à 15h au stade Olympique.