Les 5 chantiers: Les défenseurs

0
843
Crédit: TVA Sport

Bien que nous savons  que l’Impact de Montréal évoluera la majeure partie de la saison dans une défense à 4, les joueurs ayant une place de titulaire sont eux plus flous. Analyse des besoins de l’équipe et des atouts de l’effectif dans la 3e chronique sur 5.

Pour cette chronique, nous allons aller de droite à gauche de la défense.

La jeunesse à droite

La place de titulaire à droite est attribuée à Zachary Brault-Guillard. Récemment acheté par le club québécois, le joueur natif d’Haïti sera à sa première saison professionnelle en tant que titulaire. Bien qu’il ait fait du très bon travail en 2019 en tant que doublure, le joueur de 21 ans devra rapidement répondre présent. Cette année sera, sans aucun doute,  très importante pour sa carrière. 

La seconde option au poste est également un canadien. D’abord utilisé comme ailier droit dans sa première saison professionnelle, Clément Bayiha sera maintenant défenseur droit. Bien qu’il n’ait que très peu de vécu à cette position, il sera très intéressant de voir son évolution à une position qui convient mieux à ses qualités.De ce côté de la défense, la hiérarchie semble bien installée. En revanche, la situation est quelque peu différente dans l’axe.

Changement de garde chez les axiaux

Il semble évident que l’Impact de Montréal se dirige vers une paire française dans l’axe de la défense, Camacho et Fanni ont de très bonnes chances d’être titulaires. Le nouvel entraîneur semble se reposer sur l’expérience des deux vétérans pour solidifier sa défense. Pour rappel, en 2019, Rudy Camacho avait fait une belle fin de saison aux côtés de Rod Fanni. Ce serait donc sans étonnement de les voirs titularisés.

Pour accompagner les deux français, le Bleu-blanc-noir s’appuiera sur de jeunes joueurs : Karifa Yao et Joel Waterman. Ces deux joueurs ont aucune expérience en MLS, mais ont tous les deux une belle marge de progression. Yao a souvent été venté pour les qualités athlétiques. Waterman, lui, a l’avantage d’être polyvalent en ayant la capacité de jouer latéral droit, milieu récupérateur et défenseur central. Cependant, c’est la nouvelle arrivée Luis Binks qui fait le plus saliver les supporters. L’anglais de 18 ans a montré de très belles choses lors du camp préparatoire. Malgré son jeune âge, il joue avec beaucoup de sang-froid, ses qualités ,balle au pied ,font de lui une pièce maîtresse pour la suite.

Rudy Camacho à sa première saison à Montréal. Crédit: Impact de Montréal.

Bien que ce Fanni semble en forme, il ne lui reste plus beaucoup de saisons au haut niveau. Il sera un mentor d’exception pour les jeunes défenseurs du club. Je ne serai pas étonné de voir Binks jouer un rôle important cette année. Avec plus de 40 matchs cette saison, il y aura sans aucun doute une rotation.

Des gauchers d’expérience

Du côté des latéraux gauches, ce sont deux joueurs d’expérience qui se bataillent le poste de titulaire. Le premier est Jukka Raitala, connu pour son calme et son apport défensif, il sera très important à l’Impact de Montréal. On a souvent critiqué nos latéraux pour leur manque de qualités défensives, mais avec Raitala, le club québécois sera bien plus serein.

Le coéquipier de Raitala cette saison est Jorge Corrales. Arrivé de Chicago l’été passé, il est un latéral très offensif. Longtemps considéré comme une simple doublure, son camp préparatoire a fait changer la donne. Il semble même avoir une longueur d’avance pour la position de latéral. À noter que Corrales a récolté deux passes décisives sur trois buts marqués lors du camp.

2020 ressemble à une belle année du côté de la défense. L’Impact de Montréal possède plusieurs joueurs d’expérience, mais également des jeunes de qualité. Dimanche, analyse du milieu à pointe basse de Thierry Henry.