Mon pari 2020: Amar Sejdic

0
665
Crédit: Major League Soccer

Alors que la saison 2020 est à nos portes, les spécialistes y vont de leurs prédictions anodines pour la saison. Il est à présent temps d’y aller de la mienne et elle s’appelle Amar Sejdic.

Qui est Amar Sejdic?

C’est un jeune joueur de 23 ans ayant rejoint le Bleu-blanc-noir en 2019 après avoir été repêché au 34e rang du Superdraft. Évoluant comme milieu de terrain à l’Université du Maryland, il a été sélectionné à deux reprises sur la première équipe d’étoiles All-Big 10 Conference, en 2016 et 2018, puis une fois sur la deuxième équipe d’étoiles All-North Region par United Soccer Coaches en 2018.

Avec seulement 68 minutes de jeu dans une titularisation à Los Angeles, le joueur natif d’Allemagne n’a pas eu la chance d’exploiter son talent dans la grande ligue. Vous commencez sûrement à trouver mon pari audacieux, il est temps de vous expliquer pourquoi !

Quel genre de joueur est-il ?

Sejdic est un joueur qui peut évoluer à toutes les positions du milieu de terrain. Cependant, il est bien plus à l’aise comme un milieu offensif voir comme un milieu relayeur. Ses statistiques en NCAA parle pour lui : 22 buts et 16 passes en 82 matchs. Il est décisif 0,46 fois par match. Un ratio intéressant pour un milieu de terrain. Le joueur à une très bonne vision de jeu, une belle aisance technique et tente tant bien que mal d’orienter le jeu vers l’avant. En d’autres mots, le gaucher a un QI foot élevé. Son apport défensif est également intéressant, car il connaît son rôle au milieu et participe activement au bloc sans toutefois être le joueur qui s’en démarque le plus. 

Amar Sejdic lors de son premier match avec l’Impact de Montréal. Crédit photo: Impact Montréal

Au jour d’aujourd’hui, l’Impact de Montréal se tourne vers un 4-3-3 à pointe basse. Il y aura alors Piette milieu récupérateur et Taider comme milieu relayeur. Auprès de ces deux titulaires indiscutables se trouve une place vacante, celle du relayeur droit. Bien que Shamit Shome ait une longueur d’avance, il y aura environ 40 matchs cette saison. De quoi faire tourner l’effectif à maintes reprises. Amar Sejdic s’épanouira dans ce rôle de relayeur à tendance offensive, chose qui a souvent manqué à Montréal dans les années précédentes.

À noter que pour l’instant, d’après plusieurs échos, il fait un très bon début de camp et monte dans la hiérarchie des milieux. Il s’est également démarqué lors du match intra-équipe avec une superbe passe pour le but de Jackson-Hamel et quelques autres faits saillants intéressants.

Alors voilà, à mon avis en 2020, Amar Sejdic atteindra la barre des 500 minutes en MLS assez vite et sera au moins titulaire à 5 reprises cette saison.