Une rentrée réussie pour Thierry Henry

0
368
Crédit : Impact de Montréal

Après une longue saison morte et des rencontres préparatoires à huis clos, les partisans avaient hâte de finalement retrouver leurs favoris le temps d’un match. De plus, quoi de mieux pour ajouter à cette excitation qu’une rencontre en Ligue des champions CONCACAF, cette fameuse compétition qui avait fait vibrer la ville en 2015. Ce premier match derrière le banc ne s’annonçait pas de tout repos pour Thierry Henry, alors que le Bleu-Blanc-Noir affrontait le Deportivo Saprissa, une équipe qui enchaînait les parties depuis déjà quelques semaines et qui connaissait beaucoup de succès. Tout était permis pour les Montréalais qui débutait enfin leur saison 2020.

Résumé du match

Dès la 12e minute de jeu, Romell Quioto intercepte une mauvaise passe en territoire ennemi avant de refiler le ballon à Bojan placé directement à l’entrée de la surface de réparation. Le tir de l’Espagnol est toutefois bloqué par la défense Costaricaine, mais Orji Okwonkwo bondit instantanément sur le retour et propulse le ballon au fond du filet, donnant ainsi une avance rapide de 1 à 0 aux Montréalais.

L’Impact ne perd pas de temps pour récidiver, seulement dix minutes après le premier but, les hommes de Thierry Henry en rajoutent. Complètement excentré sur l’aile gauche, Romell Quioto reçoit une magnifique passe de Bojan en contre-attaque. À l’aide d’une première touche de balle très habile, le Hondurien se place en position idéale pour provoquer le défenseur adverse. Chose qu’il fait à merveille, avant d’utiliser ce dernier comme écran pour tromper la vigilance du gardien Aaron Cruz. Les Montréalais causent la surprise et prennent les devants par deux buts.

Cette rencontre est toutefois loin d’être terminée, alors que ce deuxième but semble fouetter le Deportivo Saprissa. Quelques minutes après le premier but de Romell Quioto dans l’uniforme montréalais, les hommes de Walter Centeno passent bien près de réduire l’écart lors d’un corner. Cependant, Clément Diop, alerte, effectue tout un arrêt avant de voir son coéquipier Jukka Raitala réaliser un sauvetage à la toute dernière seconde sur la ligne des buts.

Au retour des vestiaires, le Bleu-Blanc-Noir semble énormément embêter par les attaques consistantes des Costaricains qui tente le tout pour le tout dans l’espoir de revenir dans le match. Toutefois, ils se butent à un Clément Diop en grande forme, le gardien de 26 ans reprend exactement où il avait laissé en fin de saison, frustrant à plusieurs reprises les joueurs adverses avec des arrêts solides.

Cette incapacité à marquer un troisième but vient hanter l’Impact en fin de rencontre. L’acharnement des locaux à centrer des ballons dans la surface de réparation fini par payer le prix. À la 80e minute de jeu, Johan Venegas, l’ancien joueur du Bleu-Blanc-Noir, redirige de la tête et trompe Clément Diop qui n’y peut rien cette fois-ci. L’écart est réduit de moitié et l’espoir renaît chez les joueurs et les partisans Costaricains.  

À partir de ce moment, la défensive de l’Impact semble complètement à court d’idées lors des attaques adverses et le Deportivo Saprissa en profite pour inscrire un deuxième but crève-cœur. Quelques secondes avant les arrêts de jeu, Ariel Rodriguez profite d’un très beau jeu de passes pour venir gâcher l’avance des Montréalais et créer l’égalité. Marque finale du match aller : 2 à 2.

Joueur du match chez l’Impact

Crédit : Impact de Montréal

Selon moi, Clément Diop mérite amplement le titre de joueur du match. Si ce n’est pas de notre gardien qui effectue plusieurs arrêts clés en première, mais surtout en début de deuxième demie, le match aurait basculé de côté beaucoup plus rapidement et l’Impact rentrerait probablement à Montréal avec un résultat négatif. Il a su tenir l’équipe dans le match tout au long de la rencontre, terminant d’ailleurs sa soirée de travail avec 9 arrêts. Il démontre une fois de plus qu’il mérite grandement le poste de gardien partant. Excellente performance de Clément Diop qui nous permet de rêver pour le match retour de mercredi prochain.

Prochaine rencontre : Impact vs Saprissa

C’est un match nul qui fait extrêmement mal sachant que le Bleu-Blanc-Noir menait 2 à 0 avec seulement dix minutes à faire à la rencontre, toutefois l’importance de ces deux buts à l’étranger n’est pas à négliger. L’Impact est actuellement en excellente posture pour le match retour qui sera disputé mercredi prochain au stade Olympique. Malheureusement, ce qui inquiète présentement est la sortie sur blessure de Rudy Camacho, Orji Okwonkwo et Romell Quioto. Espérons fortement qu’il s’agit uniquement de blessures mineures dans leurs cas, car Thierry Henry aura besoin de tous ses éléments s’il souhaite vaincre le Deportivo Saprissa la semaine prochaine. C’est un rendez-vous à ne pas manquer !!!