Chapitre 5, épisode 22: Table ronde avec des médias

0
52

Stephanie Radziszewski et Étienne Bouthillier discutent avec Arcadio Marcuzzi, Daphnée Malboeuf et Tristan d’Amours de leur travail de journaliste et du rôle des médias dans les cas d’abus et d’harcèlement dans le sport.

Description et références

Stephanie Radziszewski et Étienne Bouthillier reçoivent trois journalistes spécialisé.es en sport, Daphnée Malboeuf, Arcadio Marcuzzi et Tristan D’Amours.

On aborde des questions telles que: Pourquoi a-t-on si peu entendu parler de l’histoire de Ciara McCormack? Est-ce le rôle des médias de parler de ces enjeux? Si oui, quels types de journalistes devraient s’en charger? Les journalistes donnent leur avis sur les particularités du monde du sport d’un point de vue journalistique et les actions qui peuvent être prises pour contribuer à la diminution du harcèlement dans le sport.

On parle d’un article de Daphnée Malboeuf intitulé L’intimidation est monnaie courante dans le sport, portant sur le rapport d’AthlètesCAN discuté lors de la semaine sur le gouvernement.

Tristan D’Amours mentionne le travail journalistique de Shireen Ahmed, co-animatrice du podcast Burn it all down et qui se décrit comme une auteure, activiste du sport et consultante en diversité et inclusion.

Daphnée Malboeuf mentionne une situation ayant eu lieu entre Stephanie Apstein, journaliste au Sports Illustrated et les Astros de Houston.

Crédits

Pour le jingle Liam McKeown.

Pour leur soutien sur le podcast Sydney Fowo et Sofiane Benzaza.

L’épisode contient une table ronde avec Daphnée Malboeuf, Arcadio Marcuzzi et Tristan D’Amours. L’épisode fait référence au travail de Daphnée Malboeuf (La Presse Canadienne) Shireen Ahmed et de Stephanie Apstein (Sports Illustrated).